map d'algerie
  • Dénomination officielle : République Algérienne Démocratique et Populaire
  • Nature du régime : Républicain
  • Capitale : Alger
  • Superficie : 2 381 741 km 2
  • Villes principales : Annaba, Oran, Constantine, Tlemcen, Batna, Médéa, Mostaganem, Sétif, Bejaia, Tizi-Ouzou
  • Population : 33,5 millions d'habitants (juillet 2006)
  • Croissance démographique : 1,53 %
  • Langues nationales : Arabe, Tamazight
  • Langue officielle : Arabe
  • Monnaie : Dinar Algérien (DA)
  • Jours ouvrables : du Dimanche au Jeudi
  • Fêtes Religieuses : Aïd El Fîtr, Aïd El Adha, Awal Moharem, Achoura, El-Mawlid Ennabaoui Echarif
  • Fêtes légales : Jour de l'An, Fête du travail (1 Mai), Fête de l'indépendance (5 Juillet), Anniversaire de la révolution (1 Novembre)
  • Horaire : GMT + 1
 
hist2L’Algérie (arabe :الجزائر), officiellement la République Algérienne Démocratique Et Populaire, est un Etat d’Afrique du Nord qui fait partie du Maghreb. Sa capitale, Alger, est située au nord, sur la côte méditerranéenne. Avec une superficie de 2 381 741 km², c'est le plus grand pays bordant la Méditerranée et le deuxième plus étendu d'Afrique après le Soudan. Il partage des frontières terrestres au nord-est avec la Tunisie, à l'est avec la Libye, au sud avec le Niger et le Mali, au sud-ouest avec la Mauritanie et le Sahara occidental, et à l’ouest avec le Maroc.L’Algérie est membre de l'Organisation des Nations unies (ONU), de l’Union africaine (UA) et de la Ligue des Etats arabes pratiquement depuis son indépendance, en 1962. Elle a intègré l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en 1969. En février 1989, l'Algérie a pris part, avec les autres Etats magrébins, à la création de l'organisation de l’Union du Maghreb arabe (UMA).La Constitution algérienne définit «l'islam, l’arabité et l’amazighité» comme «composantes fondamentales» de l'identité du peuple algérien et le pays comme «terre d’Islam, partie intégrante du Grand Maghreb, méditerranéen et africain».

Algérie; terre de richesses

visu2L'Algérie est riche d'un patrimoine culturel qu'il est important de protéger et de sauvegarder, mais aussi de préserver de l'oubli autant que des injures du temps. C'est un patrimoine d'une richesse exceptionnelle qui traduit dans toute sa plénitude une histoire millénaire, façonnée par des apports civilisationnels multiples, par des habitudes, des traditions et des coutumes qui plongent leurs racines dans une façon de vivre qui reflète bien le génie du peuple. Une des marques de la personnalité multiple de l'Algérien est cet attachement à la célébration quasi-rituelle des coutumes et fêtes locales qui montrent la diversité du patrimoine culturel algérien.

Sites algériens classés au patrimoine culturel de l'UNESCO

Timgad est une colonie militaire créée par la III légion Auguste en l'an 100 par l'empereur Trajan sur le versant nord des Aurès (wilaya de Batna).

Tipaza était un comptoir punique et base stratégique pour la conquête romaine des royaumes maurétaniens, inscrite parmi les 33 biens du patrimoine mondial en péril à la 26e session du comité du Patrimoine Mondial à Budapest le 26 juin 2002. • Djemila, l'antique Cuicul est située à une trentaine de Km de Sétif. • Le Tassili n'Aajer (wilaya de Ouargla et Tamanrasset), et le plus vaste musée d'art rupestre préhistorique au monde. Plus de 15 000 dessins et gravures y racontent les climats, la faune et la vie humaine au Sahara de 6 000 AC aux premiers siècles de notre ère. • La Kalâa des Béni Hamad à Bechara (wilaya de M'sila), est une ville musulmane fortifiée, fondée en 1007 et première capitale des émirs Hammadides. • La vallée du M'Zab (wilaya de Laghouat) dont les ksour (villages fortifiés) ont conservé l'habitat créé au Xe siècle par les Ibadites. • La Casbah, mythique médina islamique de la capitale.